Dimanche dernier nous avons fait un jeu de la corbeille avec 12 joueurs à Toulouse. Le jeu de la corbeille est un jeu pour comprendre comment la structure de nos échanges influence nos comportements. Troc, monnaie-dette, crédit mutuel, dividende universel, etc , toute architecture monétaire peut être expérimentée. Avec quelques cartes et des bonbons, ce jeu est d’une grande pédagogie. Les inventeurs du jeu sont Sybille Saint Girons et Matthew Slater. On peut retrouver les règles ici http://www.valeureux.org/blog/les-jeux/jeu-la-corbeille/

Nous avons commencé par le troc en fin de matinée, histoire de se roder. Je savais bien que les échanges allaient être très courts et effectivement dès le second tour, tout le monde était bloqué. Les joueurs se sont donc organisés et ont changé le jeu en don contre don, beaucoup plus fluide dans les échanges 🙂

L’après-midi, nous avons testé la monnaie-dette. J’ai fait la banque et oh comme c’est étrange, c’est la banque qui s’est le plus enrichie, talonnée de près par une héritière, genre Liliane 😉 .Nous avons eu un exclu dès le 1er tour qui n’a pu rembourser son emprunt et un second dès le deuxième tour. On ne sait pas ce qu’ils sont devenus, certainement morts de froid dans la rue …

Et après une pause goûter, nous avons joué pour tester le dividende universel, issu de la TRM de Stéphane Laborde. Et là, que du bonheur, des échanges fluides et conviviaux, personne d’exclue et beaucoup d’échanges.

Nicolas, un des joueurs, a reporté sur un tableur tout ce que nous avions noté sur de grandes feuilles, les valeurs créées par chacun, représentées par des bonbons, billets, unités. Comme nous avons fait les 3 simulations sur 80 ans, nous avons noté les valeurs à chaque mort (mais les morts renaissaient pour jouer) et à la fin de chaque jeu. Et donc sans étonnement, je vous laisse admirer les « camemberts » 🙂

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1xhvPVUztzSvDLmvs2w0Uo-gGJidtw85bHEfSRk3xClU/pubhtml

J’avais déjà joué à Paris en novembre et il y avait un petit compte-rendu filmé. Le voici

Nous avons également filmé quelques moments à Toulouse, mais cela nécessite un montage, donc bientôt mais pas tout de suite …